Glossaire

Vous voulez acquérir une table de cuisson. Si vous voulez opter pour le modèle qui vous convient le mieux, ainsi qu'à toute la famille, vous allez devoir vous familiariser avec les termes qui les caractérisent, ainsi que leur définition. Une fois bien défini l'emplacement de votre appareil, en fonction de ses dimensions, de la hauteur de travail souhaitée et de l'éclairage, vous allez mieux faire votre choix.

Un langage lié à la technique

Les plaques vitrocéramiques tiennent leur nom de la matière en verre qui résiste à la chaleur. Elles se décomposent en foyer radiant (par rayonnement et conduction, utilisant la chaleur électrique), très énergivore et conçu pour mijoter, ou foyer halogène (plus économique, idéal pour cuire rapidement) dont une lampe halogène assure la chauffe et s'éteint à la température souhaitée. L'allumage des plaques s'effectue par train d'étincelle (mais bouton poussoir fragile) ou plus généralement par bouton automatique. Un ventilateur, automatique également, est prévu pour apporter un refroidissement des composants électroniques.

Des options pour le côté pratique

Plusieurs termes seront optionnels et selon la définition de chacun, vous pourrez améliorer le confort d'utilisation de votre table de cuisson. Votre plaque pourra être équipée d'un booster, afin d'offrir une montée quasi immédiate en température, d'un minuteur électronique qui éteindra votre plaque selon la durée réglée ou, mieux d'une mémoire (ou memory) qui automatise le niveau et la durée de chauffe. Enfin, un foyer wok pourra maintenir en forte chauffe des récipients plus grands.

Ne pas oublier la sécurité

La première sécurité concerne les enfants et permet de bloquer tous les systèmes d'allumage. Par ailleurs, un système de verrouillage vous protégera d'un allumage involontaire. Le smart cooking coupe l'allumage si le plat est retiré. L'arrêt automatique pourra aussi vous servir si vous aviez oublié d'éteindre votre table de cuisson. La sécurité antidébordement,
notamment sur les plaques à induction, vous évitera un risque de court-circuit. Enfin, le témoin de chaleur résiduelle vous
préviendra du risque de brûlures.